MÊME DANS L’UNIVERS DE L’HÉLICO

LE QUÉBEC ENCORE DIFFÉRENT

À plusieurs reprises, j’entends dire que le Québec est différent. En ce qui concerne le secteur de l’hélicoptère, c’est vrai et c’est pour le mieux. En effet, les regroupements de pilotes passionnés par l’hélicoptère au Québec sont uniques en Amérique du Nord.

Récemment, Airbus invitait ses clients privés et corporatifs à Montebello pour un week-end afin d’offrir des ateliers d’amélioration de leurs compétences. Il s’agissait de la sixième édition et près d’une vingtaine de pilotes ont décidé de venir assister à ces ateliers.

Succès du Week-end : plus de 50 hélicos!

J’avoue que je suis surpris par deux choses. Primo, que ces propriétaires d’hélicoptères occupés décident de prendre du temps pour venir améliorer leurs compétences; secundo, qu’un manufacturier de l’importance d’Airbus investisse temps et argent pour ce petit segment de marché. Bravo à toute l’équipe d’Airbus!

Deuxième activité d’importance : le week-end d’Héliclub qui a eu lieu à Mont-Tremblant et qui a accueilli près de 50 hélicoptères. C’est vraiment bien de voir les principaux joueurs de l’industrie s’impliquer pour que les passionnés d’hélico puissent continuer d’ajouter à leurs connaissances (Passport Helico et Helicraft). En plus, il y a les manufacturiers qui permettent à ces pilotes de voir et même de faire l’essai des nouveaux hélicoptères. Cette année, ces derniers ont été gâtés. Ils ont pu voir le tout nouveau Bell 505 et faire l’essai des Bell 407 et le super Bell 429. Du côté d’Airbus, le rêve de plusieurs pilotes privés, le H130, était sur place et quelques chanceux ont pu en faire l’essai.

Jean-Charles, d’Helico.Store, l’organisateur en chef, avait invité quelques partenaires qui offrent des produits et services qui peuvent améliorer l’expérience des pilotes d’hélicoptères privés. Par exemple, il y avait Helimob qui organise des voyages en hélico dans des endroits fantastiques comme la Californie ou les Rocheuses canadiennes.

Jean-Charles, responsable du Week-end Heliclub,Guy Lafleur et le pilote du nouveau Bell 505.

En plus, nous avons eu la chance de croiser Guy Lafleur, qui est porte-parole pour Bell Helicopter. Comme vous le savez, Guy a eu deux passions dans sa vie : l’hélicoptère et … son épouse, bien sûr!

À nouveau cette année, Jean-Charles avait réussi à attirer une invitée d’importance. En effet, la présidente de Bell Helicopter, Cynthia Garneau, est venue nous parler de la gamme de produits de Bell et de la vision du futur de l’hélicoptère avec le FCX 001.

Finalement, l’élément le plus important de ces réunions est sans aucun doute la rencontre de passionnés qui échangent sur les meilleurs endroits à découvrir au Québec ou dans le nord des États-Unis.

Félicitations à tous ceux qui prennent le temps de s’impliquer pour que les pilotes privés du Québec puissent vivre leur passion au maximum!

Vous comprenez maintenant pourquoi je disais que le Québec était unique.

L’an prochain, on vous attend en grand nombre.

 

 

 

 

 

imprimer cet article