ASPEN E5 – SERA-T-IL AUSSI POPULAIRE QUE LE GARMIN G5?

Depuis quelques mois, Aspen a commencé l’expédition de son E5 qui cible la clientèle du tant convoité Garmin G5. Pourquoi? Car le marché de l’aviation générale est immense, sans compter que la flotte prend de l’âge et que la technologie rend maintenant disponibles des petits bijoux à des prix fantastiques.

Garmin s’est un peu fait prendre par la forte demande de son G5 avec des délais de livraison assez importants dès son lancement. Le message était clair! C’est pourquoi Aspen nous offre aussi aujourd’hui un produit similaire et, selon le fabricant, plus performant et moins cher que son compétiteur. Dans cette chronique, je vous présenterai le E5, en plus d’établir quelques comparaisons avec le G5.

Tout d’abord, le E5 reprend le même format que nous connaissons bien d’Aspen, comme celui du EFD1000, qui se caractérise par un écran de six pouces de diagonale et d’une résolution de 400 x 760 comparativement au G5 qui a un écran de 3,5 pouces de diagonale et une résolution de 320 x 240. Sur cette surface, on nous présente les différentes informations relatives à l’attitude (ADI) ainsi qu’un indicateur de situation horizontale (HSI). En d’autres mots, le E5 se compare à deux G5 chez Garmin et fournira tout l’essentiel pour le vol (attitude, vitesse, altitude, etc.) en haut et la navigation (Nav, GPS, etc.) en bas, et ce, avec un ou l’autre des systèmes. Là où Aspen espère se démarquer, c’est par rapport à l’évolution de son produit. La vision de l’entreprise a toujours été de s’assurer que l’unité dont vous faites l’acquisition soit en mesure de supporter de nouvelles fonctions. Ce qui veut dire que si vous achetez un système E5 aujourd’hui, rien ne vous empêchera de compléter avec toutes les fonctionnalités avancées du « Evolution Pro Plus PFD » dans quelques années. Ensuite, Aspen met aussi l’accent sur sa compatibilité avec un grand nombre de systèmes de pilotage automatique, qu’il s’agisse d’un vieux système ou d’un plus récent. En plus de ces points, le E5 se démarque par un bouton GPSS directement sur l’unité, une référence de vitesse sélectionnable (Airspeed Bug), un bouton dédié à la sélection de la navigation, une interface pour la navigation avec d’autres produits que ceux de Garmin, un indicateur de vitesse verticale sous forme digitale et graphique, une interface plus facile à utiliser (selon Aspen) ainsi qu’un boîtier en métal muni d’une vraie vitre et non de plastique. Finalement, ce qui rend encore plus intéressant le E5 par rapport au G5 est son prix, qui se loge à une centaine de dollars en dessous de son compétiteur, mais qui peut vous permettre d’atteindre un système ultra complet, incluant la surveillance ADS-B, la vision synthétique et l’indication de l’angle d’attaque, se détaillant à près de 20 000 dollars.

En conclusion, le très gros avantage que je vois avec ce système est son aspect évolutif. Pour un prix vraiment raisonnable (5 000 $ US), vous aurez un système ultra complet qui vous permettra dans quelques années de remettre quelques sous pour avoir de nouvelles fonctionnalités dont vous n’aviez pas besoin plus tôt. Selon moi, ce sont deux excellents produits qui se ressemblent beaucoup. La principale différence étant que le G5 est sur deux petits écrans et le E5 sur un seul grand écran.

imprimer cet article