Parution actuelle

Mot de l’éditeur

Des hommages bien mérités

Dans un peu plus de 18 mois, il y aura 25 ans que le magazine Aviation a pris son envol. À titre d’éditeur de la publication, depuis le lancement de sa première édition, j’ai eu la chance de rencontrer des gens passionnés de l’aviation, des gens sympathiques, humains, collaborateurs, honnêtes, bref des gens de qui on garde un excellent souvenir. Gilles Lapierre est un de ceux-là. J’ai appris récemment qu’il prenait sa retraite du conseil d’administration d’Aviateurs Québec après de nombreuses années au conseil et comme président dont le nombre d’années m’échappe. Je remercie Gilles pour le plaisir que j’ai eu à négocier avec lui. Gilles représentait l’APBQ à l’époque pour le magazine L’aviateur alors que j’étais l’éditeur du magazine Aviation. Je lui souhaite de belles années de bonheur et de santé. J’...

lire plus

Des hommages bien mérités

Dans un peu plus de 18 mois, il y aura 25 ans que le magazine Aviation a pris son envol. À titre d’éditeur de la publication, depuis le lancement de sa première édition, j’ai eu la chance de rencontrer des gens passionnés de l’aviation, des gens sympathiques, humains, collaborateurs, honnêtes, bref des gens de qui on garde un excellent souvenir. Gilles Lapierre est un de ceux-là. J’ai appris récemment qu’il prenait sa retraite du conseil d’administration d’Aviateurs Québec après de nombreuses années au conseil et comme président dont le nombre d’années m’échappe. Je remercie Gilles pour le plaisir que j’ai eu à négocier avec lui. Gilles représentait l’APBQ à l’époque pour le magazine L’aviateur alors que j’étais l’éditeur du magazine Aviation. Je lui souhaite de belles années de bonheur et de santé. J’invite les lecteurs à lire l’éloge qu’en fait Aviateurs Québec à l’intérieur du magazine.

Il y a quelques semaines, nous avons appris le décès d’un grand pilote et un pionnier de l’aviation : Thomas Fecteau. Je ne le connaissais pas personnellement, mais j’ai eu la chance de le croiser à quelques reprises au cours des dernières années et de lui serrer la main. Ne manquez pas de lire l’article de Jean-François Bellemare, un des amis de Thomas Fecteau et un des chroniqueurs réguliers du magazine L’aviateur. Ce dernier en dresse un portrait élogieux et nous relate sa carrière sur plus de trois pages. À lire absolument.

Dans la même veine, Aviateurs Québec profite de cette édition pour rendre hommage à une entreprise qui a marqué le monde de la brousse au Québec et qui a dû fermer ses portes récemment : Air Saguenay. Je pense qu’il n’y a pas au Québec un chasseur ou un pêcheur qui ait fait un voyage dans le Nord et qui n’ait pas à un moment ou à un autre volé sur les ailes d’Air Saguenay. C’est la fin d’une époque!

Décidément, beaucoup de choses à lire dans la section du magazine L’aviateur dans cette édition!

 

Bon vol!

 

 

Éditions précédentes