NASSAU, PROVIDENCE ISLAND ET LES BAHAMAS

Capitale des Bahamas, Nassau offre aux visiteurs un environnement tropical, une mer cristalline et des infrastructures touristiques impressionnantes!

Lorsque vient le moment de choisir leur première destination insulaire, les pilotes québécois, grands habitués des vols au-dessus du sol, éprouvent un certain vertige à l’idée de survoler de larges étendues d’eau sans aucune terre à l’horizon…

Se rendre une première fois en Floride est déjà, pour plusieurs, l’accomplissement d’un rêve… Visiter les Bahamas est le suivant. Il y a bien sûr des îles plus rapprochées des côtes floridiennes, comme Grand Bahama ou Bimini, mais pour qui n’aura qu’une seule occasion à court terme de se poser aux Bahamas, l’heure de vol qui sépare l’île de Providence du continent vaut grandement la peine. Comme le disent les pilotes anglais, « Flying there is half the fun! »

En route vers Nassau
Nassau en finale piste 14

 

Un peu d’histoire…

La fondation de Nassau est attribuable aux Anglais, lesquels en prirent possession à la fin du XVIIe siècle. D’abord connue comme Charles Town, la ville fut rebaptisée Nassau en 1695. Occupée en majorité par les pirates au XVIIIe siècle, et en particulier sous la férule de Barbe Noire, l’île se forgea l’appellation de République des Corsaires! En témoignage de ce passé, un impressionnant musée de la piraterie est installé au centre-ville de Nassau (coin King et George Street). À inscrire lors de votre visite… Je l’ai visité et j’ai été charmé.

Au fil des siècles suivants, Providence Island devint le refuge des sudistes au cours de la Guerre de Sécession et, au XXe siècle, un repaire de contrebandiers durant l’époque de la prohibition aux États-Unis. De nos jours, Nassau s’affirme comme un centre financier d’envergure et un carrefour touristique incontournable, notamment depuis la construction du fameux complexe hôtelier Atlantis, lequel à lui seul procure plus de 6000 emplois!

Pourquoi s’y rendre?

Il y a plusieurs avantages pour un pilote québécois de se rendre à Nassau pour un premier vol vers les Bahamas. En premier lieu, les infrastructures aéroportuaires sont relativement modernes, dont deux pistes asphaltées (8 273 et 11 390 pieds x 150) et une tour de contrôle. Désigné comme MYNN (Lynden Pindling International Airport), l’aéroport est à 20 minutes du centre-ville.

Deuxièmement, l’île offre à l’ouest des installations hôtelières isolées totalement favorables à un séjour en couple. À mentionner en particulier, Compass Point, un complexe de 18 petits logis répartis le long de la mer et disposant de toutes les commodités (prévoir toutefois 400 $ la nuitée. Au centre et à l’ouest, soit de Cable Beach à Paradise Island, on retrouve la majorité des hôtels réputés, soit les Riu, Sandals, Holiday Inn, Hilton, etc.

Unités locatives de Compass Point

Deux installations font toutefois bande à part : l’Atlantis, véritable Disney hôtelier dont la visite est un incontournable, et le Baha Mar, nouveau complexe d’envergure érigé récemment par les Chinois, lequel ne fait toutefois pas l’unanimité parmi les résidents…

Je suggère un séjour minimum de deux nuits dans un des établissements situés à l’ouest du centre-ville de Nassau. Vous aurez ainsi le meilleur des deux mondes : proximité du centre-ville, de la plage municipale et de ses activités balnéaires, et voisin d’Arawak Cay et du Fort Charlotte. J’ai pour ma part résidé au Holiday Inn Express (270 $ US la nuit), directement en face de la plage municipale. Bien localisé mais bruyant et petit déjeuner inclus non convaincant. Un avantage : on peut annuler sans frais jusqu’à 24 heures à l’avance (on ne sait jamais avec la météo…).

Rue principale de Nassau tôt le matin
Rade du port de Nassau
Plage urbaine à Nassau

Arawak Cay regroupe de nombreux restaurants aux saveurs locales et une animation typiquement insulaire. À visiter sans l’ombre d’un doute. Un peu plus à l’est, sur la plage, vous trouverez également de petits shacks de bouffe qui vous inciteront à de nouvelles expériences culinaires. À essayer : le poulet jerk de Richard Stubbs, au Junkanoo Grill and Bar.

Arawak Cay
Shacks sur la plage

Nassau comme telle recèle également de nombreux restaurants qui sauront plaire à tous les goûts. De ce nombre, le Café Matisse avec sa magnifique terrasse vaut le détour. On trouve également à Nassau le fameux Straw Market, foire de l’artisanat local et des boutiques de souvenirs et, sur la rue principale, une brochette de boutiques haut de gamme (Rolex, Breitling, Gucci, etc.), toutes à l’affût des croisiéristes désireux d’y trouver des aubaines hors taxes (ce dont je doute…) et des produits griffés. Vous assisterez au débarquement de ces derniers sur une base quotidienne en mi-matinée, car de nouveaux navires de croisière accostent tous les matins à Nassau et ils appareillent à la brunante.

Faites un saut du côté de Paradise Island, que l’on atteint en traversant le pont Sydney Poitier, à l’est de la ville. Ne manquez pas de vous balader dans Marina Village pour y reluquer les yachts des bien-nantis de ce monde. Époustouflant pour le moins! Poursuivez ensuite votre balade directement à l’Atlantis. Vous aurez accès au casino ainsi qu’aux restaurants de ce resort. Pour visiter le site et le superbe aquarium, vous aurez toutefois à débourser quelques dollars.

Marina Village Atlantis
Marina Atlantis

Tout compte fait, Nassau vous procurera un avant-goût de ce que les Bahamas ont de mieux à offrir : dépaysement tropical, activités diverses, soit plongée au tuba ou bouteille, baignade avec les dauphins, golf, plage, divertissement et expérience gastronomique, tout cela avec, en bonus, de pouvoir y accéder avec votre avion!

Comment s’y rendre?

La procédure d’accès demeure la même que pour toutes les îles des Bahamas. Je vous invite à ce sujet à consulter mes chroniques précédentes (n’hésitez pas à m’écrire au besoin) exposant de façon détaillée la planification du vol, les notifications à effectuer et les fréquences à utiliser.

Envisagez de prendre le large depuis Palm Beach (attention à la TFR les week-ends!), Boca Raton, Pompano ou Fort Lauderdale Executive. Votre parcours vous fera survoler Bimini et la pointe nord d’Andros avant d’atteindre Providence. La météo des Bahamas est généralement VFR avec des plafonds rarement en bas de 2000 pieds.

La piste la plus utilisée est la 14, mais la 09 (vents dominants) est également toujours en service simultané. Deux FBO sont installés sur l’aéroport et on y trouve de l’essence, des services de réparation et un stationnement. Je vous suggère sans hésiter Jet Aviation. L’accueil et le dédouanement sont dignes de mention. Le personnel vous reçoit avec le sourire et s’occupe de remplir pour vous les documents d’immigration.

Accueil au FBO

Une fois les formalités douanières finalisées, optez pour un transfert vers Nassau par taxi (Jet Aviation pourra vous offrir un trajet en limousine pour 65 $ US) ou vous pouvez louer une voiture avec Affordable Car and Scooter Rental à partir de 65 $ par jour pour une petite compacte. Vous pouvez les joindre au 242 433-7577.

Jet Aviation et douanes

N’hésitez plus, osez les Bahamas! Vous ne le regretterez pas!

 

 

 

 

 

 

imprimer cet article