NOLINOR PRÉSENTE SON B737-300

Nolinor Aviation est une compagnie aérienne qui existe depuis 1992. Au début, elle desservait, à partir de Montréal, la clientèle de chasseurs de l’île d’Anticosti et du Nord en utilisant des Convair 440. Puis, en 2005, l’entreprise a fait l’acquisition de son premier B737-200 afin de pouvoir opérer sur les pistes de gravier dans le Grand Nord. Aujourd’hui, Nolinor est le plus grand opérateur de B737-200 au monde alors qu’elle en compte sept dans sa flotte.

Le B737-200 ayant un rayon d’action de 1500 mn, Nolinor devait refuser de plus en plus souvent des demandes de nolisement pour les destinations vacances des Caraïbes. Il y a trois ans, constatant que le marché des vols nolisés était mal desservi sur la côte nord-est de l’Amérique du Nord, Nolinor s’est mis à la recherche d’un B737-300 dont la distance franchissable est de 2500 mn. Il aura fallu presque un an pour trouver la perle rare qui répondait aux exigences de Nolinor et des mois pour réussir à le mettre en service.

L’appareil que nous a présenté Nolinor lors de l’inauguration de la piste 06G-24D est en service depuis plus de deux ans maintenant. Il peut avoir différentes configurations qui lui permettent d’accueillir 44 passagers avec des sièges exécutifs, une combinaison de 24 passagers exécutifs et 66 en économie, une combinaison de 12 passagers exécutifs et de 94 en économie, et finalement 130 passagers configurés entièrement en économie. L’appareil est également muni d’une porte-cargo lui permettant d’être configuré en tout cargo ou en combi.

Pour le tour de ville qu’offrait Nolinor, l’avion était configuré avec 44 sièges exécutifs. Cette configuration offre plus d’espace pour les jambes que dans la Classe Club d’Air Transat et est très confortable. Effectuer le circuit Ville-Marie en B737-300 plutôt qu’en Cessna-172 est une expérience agréable et le seul point négatif est que le temps passe trop vite.

Depuis la mise en service du B737-300, Nolinor a signé des ententes avec l’Impact de Montréal, les Alouettes de Montréal ainsi que les Argonauts de Toronto. D’autres équipes de la Ligue canadienne de football seraient en négociation pour l’an prochain. Nolinor a transporté le secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, ainsi que quelques missions de l’ONU, dont une qui nécessitait le transport de 210 Casques bleus entre Haïti et l’Uruguay. Lorsqu’un A380 d’Air France a fait un atterrissage d’urgence à Goose Bay le printemps dernier, c’est Nolinor qui est arrivée la première avec son B737-300.

Le B737-300 qui est utilisé dans toutes les configurations a permis à Nolinor de diversifier sa clientèle et son exploitation a sans doute été profitable puisque la compagnie compte en mettre deux autres en service dès 2019, portant le total de sa flotte de B737 à dix.

 

 

 

imprimer cet article