Nouvelles en bref

Aéroport de Sherbrooke : Airpole s’installe en 2016

Recherche et traduction : Martin Cormier

 

Aéroport de Sherbrooke : Airpole s’installe en 2016

L’Association du transport aérien a signé un accord de trois ans pour offrir un programme de formation avec le centre Airpole (Centre d’excellence en sûreté aéroportuaire). Une confirmation officielle est venue pour le volet théorique. Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole, considère l’entente avec l’IATA comme un bel atout pour persuader les deux paliers de gouvernement en vue d’un financement à venir de 22 millions de dollars. Selon une étude, des retombées économiques sont estimées à 14 millions dollars pour ce centre de formation et la création ou le maintien de 1000 emplois sur 10 ans.

Aéroport de Trois-Rivières : Contrat de pavage

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, n’a jamais caché sa volonté de doter Trois-Rivières d’un aéroport qui desservirait les destinations-soleil. À l’été 2015, un inspecteur du ministère des Transports du Canada avait constaté certaines anomalies sur la piste. Il fallait boucher les trous ou refaire la piste. En septembre dernier, lors d’une séance extraordinaire expéditive, la Ville de Trois-Rivières a donc donné un contrat de pavage évalué à 1,5 million de dollars à Maskimo afin de refaire le pavage de la piste d’atterrissage et de décollage, une aide précieuse à la circulation de gros porteurs pour les vols internationaux.
Un souvenir! Le 1er août 1930 : Visite du R-100

R-100-St-Hubert-E

Il y a 85 ans, un vendredi, vers 4 h du matin, plus d’un million de personnes (des Américains, des Canadiens et des Québécois) sont venus voir le R-100, un énorme dirigeable de 220 mètres. L’aéroport de Saint-Hubert avait été choisi au détriment de ceux d’Ottawa et de Valcartier pour recevoir ce gigantesque dirigeable britannique. Véritable fierté de l’aviation de Grande-Bretagne, le R-100 déposait ses 48 passagers et membres d’équipage après un long voyage transatlantique de 5400 km qui avait duré 78 heures et 48 minutes. C’est loin de nos grands transporteurs modernes! À son arrivée, secoué et endommagé par une tempête au-dessus du fleuve Saint-Laurent, le R-100 laissait tomber des morceaux de toile sur la piste. Pour l’occasion, Mary Travers, dite « La Bolduc », avait composé une chanson pour souligner son passage en sol canadien.

Aéroport de Sherbrooke : Un appui important

Durant la campagne électorale, Marie-Claude Bibeau, candidate libérale de Compton-Stanstead, a annoncé que l’une de ses priorités électorales serait un engagement pour recevoir enfin les services de contrôle de sécurité pour l’aéroport de Sherbrooke. Elle a rappelé que le Parti libéral du Canada s’est engagé dans ce dossier et que ce projet est incontournable sur le plan du développement économique et pour la création d’emplois dans la région de l’Estrie.

 

Pascan : Difficultés financières

Pascan-difficultés-financières

Depuis le 1er septembre dernier, Pascan Aviation s’est placée sous la protection des tribunaux. La Cour supérieure du Québec a autorisé une ordonnance qui prévoit la suspension de toutes les réclamations des créanciers du Groupe Pascan Aviation et envisage la mise en place d’un financement intérimaire d’un million de dollars par la Banque de développement du Canada et par Investissement Québec. Aucune annonce n’indique une fermeture de la compagnie. À la suite du ralentissement des activités du domaine minier, Pascan se doit de restructurer ses activités commerciales afin de conserver la valeur de ses actifs.

 

Airbus Helicopters : Le X4 devient le H160

Airbus-Hélicoptère-le-X-4-devient-H160Airbus-helicopters-le-X4-photo-no-3

En août dernier, l’hélicoptère H160 a été le point d’attraction de l’édition 2015 du Salon mondial de l’hélicoptère, à Orlando, en Floride. Ce dernier modèle présente des innovations importantes pour reconquérir le marché des 12 places qui est monopolisé par l’AWA139 d’Augusta-Westland. Le H160 doit entrer en service en 2018 après avoir obtenu sa certification, soit trois ans après son premier vol d’essai effectué le 13 juin dernier. Il se démarque très facilement par son rotor principal et ses pales de type bleu edge au bord d’attaque cassé. Plus imposant, le fenestron de l’aéronef possède une inclinaison qui contribue à sa portance. Son empennage horizontal biplan est un autre élément qui se démarque.

 

Textron Aviation-Cessna : Annonce du TTx

En septembre, à Wichita, au Kansas, Textron Cessna annonçait son modèle TTX, un avion à pistons ultra-rapide et à pignon fixe. Il sera en tête de la gamme des produits diversifiés au Reno Race 2015, à Stead Field, Nevada, É.-U. L’avion a une belle efficacité grâce à son flux laminaire, une aile de conception TTx, un moteur de course et un profil à faible frottement. Selon Doug May, vice-président de Piston Aircraft, le TTx sera concurrentiel, ce qui en fait un choix privilégié pour ceux qui veulent vitesse et luxe sans sacrifier la polyvalence. Le TTx, avec son moteur Continental TSIO-550-C, se propulse à 235 nœuds, ce qui le qualifie pour être le plus rapide sur le marché. Dans la partie habitacle assez luxueuse pour les passagers, les pilotes auront le « First-in-class Intrinzic Flight Deck System » alimenté par le Garmin G2000.

 

Bell Helicopter Textron : Bell 429

Bell-Helicopter-Textron--Bell-429

Le 25 septembre, Transports Canada a autorisé les aménagements intérieurs de la cabine du Bell 429 de Bell Helicopter Textron, construit par le Groupe Mecaer. Dû à la forte demande pour des configurations par des entreprises de type VIP, Bell Textron a eu l’autorisation pour permettre l’intérieur WIP et son utilisation partout au Canada. Ce modèle de cabine de luxe apporte des fonctionnalités améliorées ainsi que du confort et des technologies pour les clients. Ils pourront choisir de multiples options, par exemple la configuration des sièges de quatre, cinq ou six places. Des options seront offertes jusqu’à deux consoles centrales, un salon de divertissement en vol amélioré (I-feel) qui fournira un écran entièrement personnalisé. Le système tactile est interactif pour les divertissements, les communications et le système de gestion de vol. Le Bell 429 est l’un des hélicoptères bimoteurs les plus développés du marché. Il offre un cockpit doté des dernières technologies de pointe avec son système de navigation WAAS et toutes ses capacités IF.

 

imprimer cet article