PILOTE AUTOMATIQUE

Qu’est-ce qu’un bon pilote automatique peut vous apporter?

Dans cette chronique, j’aimerais vous présenter ce qu’un bon pilote automatique peut vous apporter de plus comme expérience en vol. D’après plusieurs clients qui ont fait l’acquisition ou la mise à niveau d’un pilote automatique plus récent, cela vaut vraiment l’investissement!

 

Nous pouvons constater que la technologie du pilotage automatique a beaucoup évolué. Même le monde de l’automobile a maintenant son pilote automatique (Tesla, par exemple). Ces nombreuses avancées permettent maintenant un système complet et ultra efficace sous une forme ultra compacte et financièrement accessible. Si nous revenons un peu dans le temps, un simple pilote automatique pouvait comporter plusieurs composantes afin de garder un simple cap et une altitude sélectionnés. Maintenant, le tout est ultra simplifié, grâce à la technologie numérique qui a diminué drastiquement le nombre d’unités nécessaires pour faire fonctionner un tel système. Un simple indicateur fera maintenant office de référence d’attitude, d’altitude, de vitesse, de calculateur, d’exécuteur et plus encore. Comment? Grâce à la miniaturisation et à plusieurs ingénieurs qui ont su centraliser toute l’information requise pour un système efficace.

Ce qui est super bon pour vous, les utilisateurs, car cela vous offre la possibilité d’avoir un système de pilotage automatique aussi complet que celui de grosses lignes aériennes, mais pour une fraction du prix. De nos jours, plusieurs d’entre vous recherchent par exemple une gestion de l’altitude, c’est-à-dire de pouvoir sélectionner une altitude désirée et d’engager le pilote automatique pour qu’il s’occupe de vous amener à cette altitude et de la conserver par la suite. Donc, après le décollage, vous pourrez vous libérer de cette tâche. Il est aussi possible de faire de même avec la direction de l’appareil. Lorsque jumelé avec un GPS, le pilote automatique peut être programmé pour suivre un plan de vol, ce qui veut dire que votre appareil vous mènera là où vous lui aurez indiqué de le faire. Il vous restera donc plus de temps pour vous occuper des communications et de vos passagers. C’est en fait un copilote que vous engagez!

Comme mentionné plus haut, plusieurs clients témoignent de leur satisfaction et se disent incapables de retourner en arrière une fois qu’ils se sont habitués à voler ainsi. Cela diminue considérablement la charge pour le pilote, ce qui réduit de beaucoup les risques d’erreurs ou d’accident. Si vous pensez qu’un tel système vaut plus cher que votre appareil, détrompez-vous, car de plus en plus de systèmes de pilotage automatique apparaissent sur le marché et visent l’aviation générale. De plus, son installation est largement simplifiée dû à l’ère du numérique « databus ». En d’autres mots, auparavant, pratiquement tout ce qu’on avait besoin d’envoyer comme information entre les différents modules nécessitait son propre fil, ce qui faisait beaucoup de filage! De nos jours, les systèmes utilisent de plus en plus les lignes de communication ou « databus ». Ces lignes regroupent une très grande quantité d’informations numériques, le tout sur un simple câble. Cela ressemble un peu à un fil réseau que vous utilisez peut-être à la maison. Qui sait, peut-être qu’un jour il n’y aura tout simplement plus de fil!

En résumé, le pilote automatique a très bien évolué autant du côté de ses fonctionnalités (exécution d’un plan de vol) que par sa simplicité qui allège grandement son installation et, par le fait même, son prix. Alors, n’hésitez surtout pas à poser des questions à ce sujet, car vous pourriez être surpris de l’accessibilité du produit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

imprimer cet article