SEBRING U.S. SPORT AVIATION EXPO

 

COUP DE COEUR

Déjà la quatorzième édition de cette convention hivernale ! Situé au centre de la Floride, cet ancien aéroport militaire, datant de la Seconde Guerre mondiale et jouxtant le fameux circuit automobile, accueillait du 24 au 27 janvier dernier nombre d’avionneurs et exposants. Les visiteurs, en affluence raisonnable, étaient au rendez-vous et les attractions aussi ! Voici, en photos, les points forts de ce rassemblement de l’aviation légère – anticipant, dans une certaine mesure, l’incontournable Sun’n Fun.

 

Aero Albatros L-39 Dash

 

Chasseur tchécoslovaque réformé, ce L-39 a été revampé aux couleurs de la crypto-monnaie Dash. Seul avion à réaction, en démo durant les quatre jours de fête, le subsonique détonait un peu au milieu de tous ces LSA et Homebuilt. Précisons que ce modèle, sorti en 1968, pourrait de nouveau entrer en production d’ici la fin de cette décennie. Un comeback mérité pour cet endurant warbird de reconnaissance !

https://www.dash.org/fr/

Auto Gyro

Fabriqués en Allemagne, ces gyroplanes, à la finition exemplaire, semblent assez populaires aux États-Unis. Preuve en est : le réseau national comprend 10 distributeurs. À l’échelle mondiale, près de 3000 exemplaires ont été vendus. Livrés en kit, les modèles MTO Sport, Calidus et Cavalon requièrent un minimum de montage (51 % réglementaire). Le moteur de base est un Rotax 912 ULS, mais Auto Gyro USA recommande l’option 914 Turbo. Les prix varient en fonction du taux de change de l’euro. Une gamme de qualité !

www.autogyrousa.com

 

Batmobile et Batcopter

Belle surprise sur le site ! La Batmobile originale de la série et du film Batman, diffusés en 1966 et 1967, escortée par l’unique Batcopter, a évolué pour le plus grand plaisir des spectateurs. Eugene A. Nock et son fils Wilson, pilotes respectifs du Batcopter et de la Batmobile, présentent régulièrement à l’échelle nord-américaine, mais également sur d’autres continents, leurs splendides reliques hollywoodiennes. L’hélicoptère, immatriculé N3079G, est évidemment un Bell 47 quelque peu travesti (auquel il manque les ailes de chauve-souris rapportées). À l’intérieur du cockpit, plusieurs dédicaces (notamment celles d’Adam West et de Burt Ward) et de dessins de Batman et consorts émaillent la console et les parois en skaï. La Batmobile – construite à cinq exemplaires pour les besoins de la production – paraît neuve. Tous les gadgets sont encore à bord. Cette voiture de cinéma, tout en composites, est équipée d’une tuyère arrière – alimentée par un gros chalumeau fonctionnant au propane (en état de marche), simulant à la demande une postcombustion. Mais en réalité, la Batmobile roule grâce à un gros V8 General Motors. Important : si quelqu’un sait où dénicher le fameux Batboat, n’hésitez pas à contacter les Nock !

www.nockworldentertainment.com

Bristell

Ses airs de SportCruiser ou PiperSport trahissent des origines tchèques communes. Vanté par l’importateur américain, de plus rapide, plus spacieux, plus laminaire, plus léger, plus facile d’accès et plus, plus, plus encore, le Bristell demeure effectivement un LSA attractif. Ceux qui désirent voyager loin et confortablement seront certainement enchantés. Tarif : 129 000 $ US. Délais de livraison : de 4 à 6 mois. Au Canada, cet appareil pourrait – sous certaines conditions – entrer en tant qu’ultraléger de type évolué. La collaboration de distributeurs en devenir serait donc la bienvenue.

www.bristellaircraft.com

Ford Tri-Motor 1929

Imaginez un avion commercial accusant 89 ans et encore en parfait état de vol ! C’est ça, l’incroyable destinée de ce trimoteur en tôle ondulée. Présent à Sebring comme bientôt à Lakeland, et plus tard à Oshkosh, ce vénérable avion a enchaîné les rotations sur le site, faisant, à chaque envolée, le plein de pax. Nous reviendrons sur son odyssée, sa technologie et son potentiel dans un prochain Coup de cœur.

www.flytheford.org

Jupiter Bike

Cette mini-bicyclette électrique pliable ne pèse que 25 lb (11,3 kg). Transformée en un petit parallélépipède, on peut prestement la ranger dans n’importe quel compartiment à bagages d’un avion de tourisme. En action, l’engin atteint facilement les 24 km/h (15 mph) pour une distance franchissable maximale de 16 km (10 sm). Temps de recharge : seulement 2 heures ! Disponible en noir, orange ou rouge, la Jupiter Bike – made in China mais importée aux USA par une compagnie basée à Tampa (FL) – se détaille 799 $ US.

https://www.brilliantdistributors.com/brilliant-stuff

Just Aircraft

Passages quotidiens remarqués du Super Stol XL dans l’axe de la piste 01-19. Ce tout-terrain, monté sur roues ou sur flotteurs, semble vraiment conçu pour les régions reculées, voire carrément inhospitalières. Sur l’asphalte de KSEF, l’avion de démonstration ne pouvait évidemment pas démontrer tout son potentiel sauvage. Toutefois, les bourrasques dépassant parfois les 25 kts (46 km/h) ne l’ont jamais cloué au sol. Rassurant !

https://justaircraft.com/

Lockwood Air Cam

Présenté dans nos colonnes, début 2012, ce bimoteur en propulsif triplace est unique dans son genre. Conçu spécialement pour la photo aérienne – en son temps pour les besoins d’un reportage du National Geographic, au Congo – l’aéronef est taillé pour l’exploration mais aussi, depuis, pour l’aérotourisme. Vendu en kit – incluant une option Pre-Riveted Fuselage – l’Air Cam demeure, selon moi, l’une des machines volantes les plus fascinantes.

http://www.aircam.com/

RAF 2000 Gyroplane GTX SE

Clin d’œil sympa aux taxis new-yorkais ! Cet autogyre d’occasion (année 1999), dans sa livrée jaune customisée, attirait ostensiblement les regards. Prix demandé (Show Special) : 22 000 $ US (au lieu de 25 000 $ US). Un peu cher, selon moi, sachant que sur la Toile, on peut en dénicher de similaires pour 10 000 billets verts de moins…

http://www.rafpilots.com/

Super Petrel

Cet amphibie, d’origine française, est aujourd’hui fabriqué au Brésil. Élégant, bien fini et vraiment fonctionnel, il est équipé d’un train tricycle rétractable. Son cockpit intègre une suite Dynon Skyview incluant deux écrans de 10 po (25,4 cm). Pas certifié au Canada, le Super Petrel a séduit néanmoins quelques Canadiens : ceux-ci volent, de l’autre côté de la frontière, sur des appareils immatriculés en November. Un jour, peut-être, Transports Canada adaptera la législation pour permettre au marché de l’aviation légère d’évoluer. Toute une gamme de LSA mais aussi d’hélicos ultralégers pourraient alors entrer au pays.

www.superpetrelusa.com

Tecnam P2008

Shannon Yeager, petit-neveu de Chuck Yeager, a lui aussi l’Étoffe des Héros. Ambassadeur de la marque italienne en Amérique du Nord, il multiplie chaque année les ventes d’avions neufs et usagés. Pilote professionnel et propriétaire d’un vieux Mooney, l’homme fait quotidiennement, et par tous les temps, le trajet entre son domicile (Sarasota) et ses installations technico-commerciales (Sebring). Quand la passion nous tient !

Zenair CH750 Super Duty

Ce biplace canadien, livré en kit, est un véritable avion de brousse. Retrouvez-le dans ce numéro, à la rubrique Essai en vol ! Sur cette photo prise au-dessus du circuit automobile de Sebring, on reconnaît (aux commandes de N750YN) le sympathique Roger Dubbert – pilote de démonstration chez Zenith Aircraft (Mexico, Missouri) et (en place droite) le passionné par tout ce qui vole Pierre Harvey – éditeur du Magazine Aviation. Pour ceux que ça intéresse, j’ai pris ce cliché tôt le matin avec mon Nikon D700, équipé d’un objectif Nikon 24-85 mm (vitesse d’obturation 1/160 sec). J’étais à bord d’un autre CH750 standard, piloté par mon ami et complice de longue date, Sébastien Heintz.

imprimer cet article